Pour un Avenir Citoyen au Tignet - PACT

Pensées et sagesse d'ici et d'ailleurs...

La part du colibri


Dans son livre La part du colibri, Pierre Rabhi, paysan philosophe, met l'espèce humaine face à son devenir et rappelle l'enseignement de la légende amérindienne du colibri, appelé parfois l'"oiseau mouche", ami des fleurs...

Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants le désastre.

Seul le petit colibri s'active, allant chercher quelques gouttes d'eau dans son bec pour les jeter sur le feu.

Au bout d'un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : Colibri ! Tu n'es pas fou ? Tu crois que c'est avec ces quelques gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu ? Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part.

Telle est notre responsabilité à l'égard du monde, conclut Pierre Rabhi, car ne nous sommes pas totalement impuissants si nous le décidons.

Pour en savoir plus sur Pierre Rabhi et le Mouvement des colibris, cliquer ici.

Exception culturelle...

Si Dieu descendait sur la Terre, tous les peuples se mettraient à genoux, excepté les Français qui diraient : " Ah ! Vous êtes là ! C'est pas trop tôt ! On va pouvoir discuter un peu !"

Michel Balfour

Et vous ?

On a demandé au Dalai Lama :

« Qu’est ce qui vous surprend le plus dans l’humanité ? »

Il a répondu :

« Les hommes. Parce qu’ils perdent la santé pour accumuler de l’argent. Ensuite ils perdent de l’argent pour retrouver la santé. Et à penser anxieusement au futur, ils oublient le présent. De telle sorte qu’ils finissent par ne vivre ni le présent ni le futur.

Ils vivent comme s'ils n’allaient jamais mourir...

Et meurent comme s'ils n’avaient jamais vécu. »