Pour un Avenir Citoyen au Tignet - PACT

Le rond-point qu'il nous faut...

Fin juillet 2010, une pétition signée par plus de 1200 personnes a été envoyée au Président du Conseil Général, réclamant la réalisation d'un rond-point au Tignet, quartier Saint-Georges, pour mettre en sécurité une zone appelée à se développer dans un futur proche.

Le projet actuellement en cours prévoit, en effet, la réalisation d'un simple "tourne-à-gauche" qui, selon l'immense majorité des personnes interrogées, n'est pas la solution appropriée à la situation pour fluidifier la circulation et assurer la sécurité.

Cliquer ici pour avoir le texte de la pétition et plus d'explications.

A l'heure où cet article est écrit, aucune réponse n'a été retournée par le Conseil général (hormis un courrier du Président, daté du 10 août, disant que le directeur des services départementaux avait été saisi de cette question), la Mairie du Tignet ou le Conseiller général de notre canton. Nul doute qu'après la trève estivale peu propice à ce genre de réponse, on peut espérer avoir bientôt un retour positif à cette demande. Si ce n'était pas le cas, nous pourrions nous poser des questions sur la réelle volonté des pouvoirs publics à faire reculer l'insécurité, thème dont on nous a rabattu les oreilles durant tout l'été. Car, quoiqu'en disent les princes qui nous gouvernent, la principale insécurité reste routière (755 homicides en 2009 en France contre plus de 4000 morts sur la route), et, cette insécurité-là, on peut la combattre dans le consensus, et rassembler au lieu de diviser, loin de toute polémique... Dans le même registre, nous pourrions également nous interroger sur la sincérité des promesses d'investir dans des réalisations sécuritaires le produit des amendes liées aux contrôles de vitesse.

Enfin, les principaux arguments du Conseil général pour écarter la solution du rond-point étant son coût et le manque de place, des recherches ont été entreprises pour trouver une solution répondant à ces 2 arguments. La réponse était, en fait, proche de nous, puisque dans une commune voisine, un rond-point de faible coût et nécessitant peu d'espace a été réalisé : le rond-point du centre Leclerc à Montauroux.

Situé aussi sur la RD 2562 et, donc, assujetti aux mêmes contraintes, ce rond-point n'a coûté que 130 000 euros, intégralement payés par le centre Leclerc, (au lieu d'environ 400 000 euros pour un rond-point classique) et, dépourvu de superflu, il n'occupe que peu de place. Depuis sa réalisation, la sécurité est totale, et la circulation, fluide. Bref, c'est le rond-point qu'il nous faut...

rpleclerc.jpg

Pour avoir accès à l'article de Var-Matin sur ce rond-point, cliquer ici.



Pour avoir accès à la vidéo de l'interview du Directeur du Centre Leclerc, cliquer ici.

PACT peut vous envoyer les prochains articles publiés sur votre messagerie !

Laisser un commentaire